Los Adorables, façon Alfajores Calaf®

La Super Supérette part en voyage ! Y’ pas que Lu et Danone dans la vie. La preuve, cette nouvelle rubrique « Imports »… En se baladant ici et là sur la terre et en fouinant dans des épiceries étrangères, on déniche plein de petits goûters très inspirants (Yogurette® en Allemagne, Tim Tam® en Australie, Shortbreads en Angleterre, etc.). Ce nouveau rayon est « australement » inauguré aujourd’hui avec des rois du sud de l’Amérique, j’ai nommé les Alfajores. Deux biscuits ronds collés par une sublime couche de confiture de lait au doux goût de caramel, appelée dulce de leche en Argentine et manjar au Chili. Une crème diabolique qui remplace aussi la confiture sur les tartines matinales… Attention, les Chiliens vous diront que leur version est la meilleure. Les Argentins diront la même chose. Pour éviter tout conflit diplomatique, nous dirons que les deux sont exquises…
Ils sont délicieux frais, fabriqués dans les pâtisseries. La version industrielle Calaf®, un peu fade, mais souvent enrobée de chocolat, est vendue dans les kiosques à journaux et friandises. Ou alors distribuée en guise de petit déjeuner dès potron-minet dans les bus de nuit… Voilà donc une recette simplissime, en version light (enfin, façon de parler !) ou en version fat (enrobés de chocolat noir !).

Le Candide à la fraise, façon Candy’Up®

Une briquette de Candy’Up® glissée dans la poche avant de votre cartable et vous transformez votre morne après-midi d’écolier en une super boom branchée ! Ce qui est cool, c’est avant tout ce contenant d’aventurier, cette briquette nomade, avec la mini-paille qui fait « zwip » quand on la découde, « plop » quand on perce l’opercule, sans oublier le charmant « slurp » que l’on crée en inspirant très fort la fin de la mixture. Une boisson sonorisée, en quelque sorte. Concernant le goût, il faut bien admettre qu’on sent clairement qu’on a affaire à une « boisson au lait aromatisée » et non à un milk-shake aux fraises fraîches… Alors la Super Supérette vous propose un Candide à la fraise, tout beau, tout frais. On n’a pas trouvé de contenant aussi cool que la briquette mais au moins, nous, on a les fraises !

Les Grandiloquents, façon Granola®

« Ne pariez jamais que vous n’en mangerez qu’un »… Ça c’est bien vrai !  Encore un exemple de biscuit « reviens-y 10 fois sans même t’en rendre compte ». Le Granola® déchaîne les foules, les fanatiques et les passionnés peut-être au même titre que les Pim’s®, ce qui n’est pas peu dire. La page Facebook de Granola® compte plus de 170 000 fans ! Cependant, on assiste à un phénomène sociologique étonnant, une espèce de battle entre les aficionados de Granola® et les fans des Pépito®. Entre Beatles et Stones, il faut choisir. Entre le Prince vaillant et le Mexicain joyeux, notre cœur balance… On a quand même un penchant pour les Granola® et leur sablé unique. Mais ça ne veut pas dire qu’on ne s’attaquera pas aux Pépito® d’ici quelques mois… En attendant, goûtez donc nos Grandiloquents !

Les Imbattables, façon Croustibat®

Non mais franchement, à 10 ans, qui pouvait les battre ? Ils ressemblaient à de croustillants lingots d’or panés. Une sorte de trésor inespéré, arrivant les jours de fête. Les Croustibat® servaient aussi à devenir des super-héros fougueux et indomptables…
Bon, quand on défaisait la panure d’un Croustibat®, ce n’était pas très glamour. On tombait sur un rectangle parfait d’une pâte blanche à la texture étonnante, un peu élastique, bien éloignée de l’image qu’on avait du poisson frétillant. C’était bon. Mais aujourd’hui, il faut bien avouer qu’un poisson pané est meilleur avec un vrai goût de poisson, non ? Alors désolée, mon cher Croustibat®, mais les Imbattables te battent à plate couture.

Veillées Foodstock : transats, orties, musique et crème glacée

La Super Supérette reprend ses expéditions hors les murs… Nous avons testé pour vous une veillée Foodstock, au MAC/VAL à Vitry. Non, Vitry-sur-Seine n’est pas le bout du monde. Oui, c’est bien agréable de se réchauffer les mains près d’un brasero en sirotant un cocktail aux orties. Oui, vous pouvez aller y faire un tour pour les prochaines soirées,  vendredi 4 et samedi 12 mai. Oui, vous pourrez goûter un dessert effronté créé par Tatiana Levha que nous avons interviewée…

Les Talentueuses, façon tartelettes au citron Bonne Maman®

Aujourd’hui, c’est férié. Travaillez moins pour cuisiner plus ! Pour cela, on vous propose des Talentueuses, façon tartelettes au citron Bonne Maman®…
Bonne Maman, bien connue pour ses confitures, joue à fond la carte du tradi-nostalgique dans ses pubs qui sentent l’enfance perdue, les vieux buffets en bois et les gâteaux de grand-mère. En bref, «un doux parfum d’antan»… Le marketing Madeleine de Proust, en quelque sorte.

Pour être absolument impartiale, votre Super Supérette doit bien préciser que les biscuits Bonne Maman, même s’ils ne sont pas fabriqués par une gentille mamie mais plutôt dans une usine, contiennent des ingrédients assez simples, comme par exemple des œufs frais. Ou du beurre frais et non pas de l’huile hydrogénée, adorée et utilisée à l’excès par les collègues de Grand-Maman. Mais la Super Supérette s’est quand même lancée dans la fabrication de très Talentueuses tartelettes au citron, encore plus simplissimes et délicieuses, promis juré !