Les Imbattables, façon Croustibat®

Non mais franchement, à 10 ans, qui pouvait les battre ? Ils ressemblaient à de croustillants lingots d’or panés. Une sorte de trésor inespéré, arrivant les jours de fête. Les Croustibat® servaient aussi à devenir des super-héros fougueux et indomptables…
Bon, quand on défaisait la panure d’un Croustibat®, ce n’était pas très glamour. On tombait sur un rectangle parfait d’une pâte blanche à la texture étonnante, un peu élastique, bien éloignée de l’image qu’on avait du poisson frétillant. C’était bon. Mais aujourd’hui, il faut bien avouer qu’un poisson pané est meilleur avec un vrai goût de poisson, non ? Alors désolée, mon cher Croustibat®, mais les Imbattables te battent à plate couture.

À gauche, voilà un Croustibat® old school, qui contient : « Chair hachée de poisson blanc** 60 %, panure 40 % (farine de blé 19 %, eau, huiles végétales (colza 6,8 %, coprah), amidon, levure, sel, épices, arôme naturel). ** Colin d’Alaska ou Merlu Blanc, selon approvisionnement dans le cadre de notre engagement Respect des Ressources Marines »

À droite, un Imbattable qui vous rendra trop fort.

Ingrédients (pour une dizaine d’Imbattables)

– 400g de poisson blanc (voir remarques ci-dessous)
– 1 œuf
– Farine
– Chapelure (ou des biscottes ou du pain dur broyés)
– Sel
– Poivre

Recette

Salez et poivrez légèrement le poisson. Coupez-le en petits bâtonnets. Dans un bol, déposez la farine. Dans un autre, l’œuf battu. Dans un dernier bol, mettez un peu de chapelure.
Trempez chacun des bâtonnets de poisson dans chacun des bols, dans l’ordre suivant : farine, œuf, puis chapelure.
Tassez la chapelure à l’aide d’un couteau pour qu’elle colle bien et faites cuire vos Imbattables dans une poêle chaude et huilée. Ils doivent être bien grillés pour être vraiment Imbattables.

PS : Pour rendre vos Imbattables encore plus invincibles, vous pouvez ajouter à la chapelure du paprika, de la ciboulette, ou tout autre ingrédient qui vous semblera approprié.

PPS : Mais au fait… Quels poissons devons-nous privilégier ou éviter ? Et bien le « Guide Poisson » de Greenpeace nous renseigne sur la question. Où l’on apprend que le Cabillaud Atlantique, l’Espadon, le Saumon Atlantique ou le Merlu sont plutôt à éviter…

PPS pour le fair-play : La fine chapelure de pain Tipiak® est composée de « Farine de blé, sel, levure ». Voilà, c’est dit.

 

    26 commentaires

    1. Clem

      Mais sinon on peut faire de la très bonne panure en rapant (ou mixant c’est plus simple) du pain sec ! Encore moins cher que la panure de chez tipiak!

    2. louise

      en fait ça ressemble beaucoup à un « fish and chips » (sans les chips), où l’on retrouve le vrai gout du poisson, et où sa chaire et clairement identifiable et non mixée avec des arrêtes, et comme j’adore ça, ça tombe très bien ! :)

    3. Monie

      BRAVO la Super Supérette !!
      Ils ont l’air délicieux ces Imbattables !

      Pour estellecalim :
      L’huile de Coprah (ou huile de coco) est extraite de l’amande de la noix de coco. Elle est utilisée dans l’alimentation mais aussi en cosmétique, par exemple dans la fabrication du Monoï. Tout comme l’huile de palme, elle est très riche en acides gras saturés, donc nocive pour la santé… ce qui n’empêche pas les industriels de les utiliser car elles sont très économiques à produire.

    4. veronique

      Arrgg, j’ai encore des batons croustillants dans le congel … mais bientot j’essaie cette recette , on verra laquelle est la preferée des enfants … Bravo pour ce blog découvert grâce à Tambouille , je me « regale » et du coup je parle de vous sur le mien …… ( j’ai fait la recette des « Pitchounets » à ma façon ….. et c’est tout à fait délicieux , aussi !!) …. Bonne continuation et imagination ….
      http://petittourparcheznous.blogspot.fr/

    5. Delphine

      Juste pour être sûre : le poisson, on ne le pré-cuit pas avant ? (moi le poisson c’est au cuit-vapeur d’habitude…)

      Sinon super-idée la reprise home-made de toutes ces recettes excellentes au goût mais dég.. au niveau des ingrédients. Merci beaucoup de les partager, d’autant que je suppose qu’il faut un certain nombre d’essais avant de parvenir à LA recette ! Bravo !

    6. grandlap

      la recette est super mais je me dois de rectifier une chose. Le capitaine jouflu et barbu était le « Captain Iglo », ce n’était pas Croustibat. Voila, l’erreur est réparé et l’honneur de feu le Captain Iglo est sauf. :D

    7. Morgan

      je fais ça depuis un moment, je ne le disais pas, mais c’est mieux de faire partager, chez nous on fait griller du pain, on en fais de la chapelure fine , même pas besoin de farine, ce sont las enfants qui le prépare, pour qu’ils sachent ce qu’ils mangent, on fait de même avec le poulet, ils adorent.C’est super votre site, MERCI et BRAVO

    8. krikri

      je viens de faire les filets de poisson a votre façon ,merci beaucoup pour l’idée car le poisson je le faisait en papilotte.

      la chapelure vient d’une baguette de pain de chez mon boulanger que j’ai rapé et la farine provient d’un moulin qui est associé avec une ferme..

    9. Zo

      On converti ici depuis longtemps le pain rassi en poisson pané, ne serait ce que parce que frnachement c’est tellement rigolo à partir de quoi, trois ans, de tremper des choses et des doigts dans la farine, l’oeuf qu’on a cassé précautionneusement et la panure? et de bien appuyer Au point que je supplie pour que mes enfants daignent un jour apprécier le poisson qui ne serait pas Imbattables Bref vous avez bien trouvé le nom qui convenait.

    10. Fekete Macska

      Pour la panure on peut aussi faire legerement griller des flocons d’avoine au four puis les mixer pour en faire une poudre. J’y ajoute un peu de farine pour que ca tienne mieux, et le gout est vraiment tres bon :)

    Poster un commentaire


    *

    Vous devriez utiliser le HTML:
    <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>