Catégorie : PRODUITS FRAIS

La Galbée, façon ricotta Galbani®

L’autre jour, l’une de vos épicières se délectait du très beau et recommandable blog Royal Chill. Elle tomba soudain en admiration (et en salivation) devant la recette de « La ricotta maison de Martha Stewart ». Mais oui mais c’est bien sûr ! On manque un peu de produits fromagers dans cette supérette. Ni une, ni deux, la Galbée naquit sous un regard ébloui par tant de simplicité. En fait, pour fabriquer de la ricotta, il faut du lait, de la crème, du sel et un truc acide (les filles de Royal Chill ont utilisé du citron, on a tenté avec du vinaigre blanc, c’était impeccable aussi !). On égoutte tout ça (un torchon fit bien l’affaire), et hop, ça fait de la ricotta pour garnir tartes et pizzas. Parfait pour l’été. Justement… Le mois d’août commence demain, c’est les vacances, donc on vous dit à très vite en septembre !

Continuer la lecture

Les Naturels, façon yaourts nature Danone®

Bonjour à tous ! Oulalalala, ça fait longtemps… La fin de l’hiver est très surchargée en boulots divers et variés, mais on va reprendre un rythme plus régulier très vite ! Aujourd’hui, on parle d’un nouveau basique, dans le genre de l’Amical, de la Nattée, des Extraordinaires… Des basiques, certes, mais qu’on achète souvent au supermarché ! Et qui sont bien agréables à fabriquer soi-même quand on a le temps et l’envie (et des motivations du genre : jeter moins de pots de yaourts en plastoc). Mesdames et Messieurs, les yaourts nature ont donc leur place officielle dans le rayon frais de la Super Supérette. On a testé plusieurs façons de les faire, de la plus bricolo à la plus pro (enfin, façon de parler hein)… À très vite ! Continuer la lecture

Les Bling-bling, façon blinis et tarama Blini®

Bien le bonjour à tous ! Et voilà, comme d’habitude, Noël s’est approché à grands pas sans même que l’on s’en rende compte… Voilà donc une petite recette de fêtes (ou pas) à préparer en deux secondes et demi : du tarama (où l’on prend conscience que non, le vrai tarama n’est pas rose fluo mais d’une couleur crème légèrement rosée) et d’adorables petits blinis. De quoi préparer un apéro 100 % home made, à accompagner de bulles ou d’un bon verre de Chateau-la-Pompe. Le combo s’appelle les Bling-bling, pour l’allitération, vous vous en doutez, pour briller le soir du réveillon aussi… Mais pas d’inquiétude, cette recette assez classe ne va pas vous ruiner complètement (le seul ingrédient pas très bon marché, la poche d’œufs de cabillaud, peut se trouver à 7 ou 8 euros). Alors voilà on vous souhaite un très très joyeux Noël et de super supervacances si vous en avez… Et on en profite vous remercier tous – amis, famille, lecteurs, éditrices, clients gold et les autres – pour cette SUPER année 2013 !

Continuer la lecture

Les Extraordinaires, façon pâtes à tarte Herta®

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, on s’attaque à un basique, un classique. Les pâtes ! Évidemment, beaucoup d’entre vous savent peut-être déjà faire. Mais on remplit méthodiquement, en magasinières consciencieuses, les rayons de la Super Supérette. Et quand même, la facilité nous amène souvent à acheter des rouleaux tout prêts, non ? Mais Sabine la Sablée ou Brigitte la Brisée sont prêtes en 5 minutes, montre en main. Bon Félicie la Feuilletée est un peu plus longue, mais pas beaucoup plus. Et très très facile, on vous le jure ! Sabine, Félicie et Brigitte (toute ressemblance avec des personnes existantes ne serait que fortuite) sont on ne peut plus intemporelles car, ma foi, on fera toujours des tartes aux pommes ou des quiches lorraines ! Allez, bisous, et si vous êtes haut-savoyard, vous venez nous voir ?

Continuer la lecture

Les Dandys, façon Dany®

Cette petite crème cacaotée que beaucoup ont oubliée en grandissant, existe bel et bien encore. Son signe distinctif ? Sa texture lisse mais qui tient en bloc, tout en étant fondante et bien fraîche… Un « dessert lacté » un peu vintage, en somme, qui fut autrefois un yaourt aux fruits. Avec en plus un pot bien lisse, qui permet de ne pas perdre une goutte du dessert (contrairement à certains collègues de rayon des Dany®, frustrant les enfants en les obligeant à ne pas terminer complètement la seule douceur du repas). Bref, un vrai dessert d’enfants, marketé pour les moins de 10 ans. Avec d’ailleurs des pubs rigolotes d’une bande de gamins à qui il arrive des mini-aventures, le temps d’un spot…  Allez Norbert, mange un Dany®, ça ira mieux…
Chez les Dandys, seulement 4 ingrédients, faciles à choisir en bio si l’on en a envie (ou pas). Ils se préparent en deux temps trois mouvements, pour faire des réserves. Parce qu’il est toujours bon d’avoir un petit Dandy sous le coude.

Continuer la lecture

Les Dandinantes, façon Danette®

Ah, Danette®… Danette® ! Un dessert très 70’s, qui a pris un tournant FON-DA-MEN-TAL dans les années 1980 : le site de la marque raconte qu’une classe d’enfants a envoyé une lettre à l’usine, pour se plaindre de ne pas pouvoir lécher les pots jusqu’au bout, à cause d’un « principe de nervures au fond de la barquette ». Danette® a donc développé des pots au fond lisse, pour déguster le dessert jusqu’à la dernière goutte, non mais ! Un changement non négligeable dans la façon très régressive de manger son dessert, apte à attirer les petits et grands enfants.
Depuis, cette Danette® est une crème pour laquelle on se lève tousUne crème qui fait se réveiller la plus endormie des princesses, la Belle au Bois dormant en personne. Une crème qui serait même le super secret des sportifs, surtout à la fin des années 1990, début 2000.
Dans notre plus tendre enfance, on ne connaissait que l’alternative vanille ou chocolat, le choix manichéen qui nous définissait un peu dans la fratrie. Aujourd’hui, le rayon frais de votre supermarché déborde de Danette® aux mille goûts, Expresso, Caramel Salé, Pistache… Bon, à la Super Supérette, on s’est inspiré des basiques, des valeurs sûres. Allez, hop, hop, hop, on se dandine tous pour les Dandinantes !!!

Continuer la lecture

Les Marrants, façon MaronSui’s®

C’est l’histoire d’un monsieur très malin qui fabriquait de la crème de marrons vraiment très bonne, en Ardèche, à la fin du XIXe siècle. Ce Clément Faugier avait eu l’idée génialissime de mélanger des brisures de marrons, de la pulpe de marrons, du sirop de confisage, du sucre et de la vanille… Depuis, sa boîte de conserve délicieusement old school a toujours autant de succès. La fabrique Faugier a fait des partenariats avec de nombreux industriels, dont un engendrera le dessert qui nous occupe aujourd’hui : le MaronSui’s®. Voilà pour la petite histoire. Alors, d’après nos observations socio-gourmandes, cette mousse légère provoque soit un rejet absolu (« trop écœurant ! ») soit un fanatisme sans borne (« le dessert de ma vie ! »). Il faut dire que sa texture légère qui fond dans la bouche a de quoi plaire. Parmi les adorateurs, il y a ceux qui dégustent la chose à coup de petites cuillerées. Et il y a ceux qui brassent le MaronSui’s® vigoureusement, pour en faire une bouillie certes moins élégante, mais beaucoup plus régressive. À éviter lors d’un dîner chez l’ambassadeur… Quel que soit votre camp, tentez cette recette de Marrants, ultra simple et à se damner de sucre !

Continuer la lecture

Les Flamboyants, façon Flanby®

Le Flanby®, c’est un dessert « totalement renversant ». Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est quand même drôle de jouer avec la nourriture. La Fédération française de gobeurs de Flanby® ne vous dira pas le contraire.
Le Flanby® est souvent associé à la mollesse, c’est d’ailleurs un surnom quelque peu péjoratif : Flanby® est bien un mélange entre « flan » et « flabby » qui veut dire « flasque » en anglais.
Les inventeurs de la recette n’ont pas inventé la poudre, puisque qu’il s’agit d’un simple flan accompagné de caramel liquide. Par contre, on peut dire qu’il ont eu un éclair de génie marketing en inventant le système de la languette ! Car les enfants sont extrêmement bon public et rigolent bien en faisant glisser (ou en faisant des concours de gobage) leur dessert. Et c’est bien connu, les enfants influencent les décisions d’achats alimentaires de leurs parents

Continuer la lecture