Mots-clé : chocolat

Les Jurassiques, façon Dinosaurus®

Pourquoi ces biscuits en forme de dinosaures ont-ils tant marqué les esprits ? Pourquoi sont-ils si fréquemment cités dans vos demandes gourmandes ? Encore un mystère. Peut-être à cause de ce doux goût et cette texture sableuse ? Parce qu’il y avait des gommes dinos dans les paquets ? Ou parce qu’on peut facilement jouer avec, tels des hommes des cavernes à la bouche pleine de chocolat (oui ceci est quelque peu anachronique) ? Ou parce que vous les engloutissiez tous les jours devant vos dessins animés (ou Jurassik Park, très 1993…), et même plus tard, en révisant vos partiels ? Vous avez d’autres pistes ? Quoiqu’il en soit, voici une version inspirée du Dinosaurus®, réalisée grâce à des emporte-pièces dégotés sur le net. Mais vous pouvez aussi vous fabriquer un patron sur un bout de bristol ! Bon goûter !

Continuer la lecture

Les Surprenants, façon Kinder Surprise®

Aaaah, la bande des Hippos… Les petits Pingos… Ou encore les Drolly Dinos… Rappelez-vous, ils peuplaient, joyeux et frétillants, vos Kinder Surprise® de Pâques et ces délicieuses pubs des années 1990. Bonus Madeleine de Proust, si vous aviez 10 ans à cette époque révolue, jetez un oeil à ce site assez fou, qui recense les séries des personnages collectors sortis tous les ans par Kinder Surprise®. Il y a même un forum de fans !
Mais revenons à nos affaires, voilà des Surprenants, inspirés par ces œufs surprise au chocolat. Vous pourrez choisir la surprise à glisser dedans, on compte sur vous pour déployer des trésors d’imagination, d’absurde ou de kitsch. Comme vous pouvez le voir, nous avons choisi un ra-vi-ssant petit chien-chien en plastoc, d’inspiration très 1992. Nos Surprenants seront plus caloriques (et environ deux fois plus lourds !), car moins fins, que les œufs en chocolat achetés dans le commerce, ayez-en conscience hein ! Mais ils sont bien faciles à faire, avec cette technique de bricolo réalisable partout et sans moules spéciaux. Allez, bon week-end de Pâques (un peu en avance, d’accord) !

Continuer la lecture

Les Pétillants, façon Petit Déjeuner de Lu®

Hier, sur Facebook, vous nous avez suggéré une longue liste de biscuits à croquer pour le petit déj’…  Merci, notre to-cook list s’est encore agrandie !
Voilà finalement la recette du jour… Il s’agit bien des Pétillants, inspirés des Petit Déjeuner de Lu®, aujourd’hui renommés Belvita®. Des biscuits censés apporter 5 céréales complètes (dont certaines en extrêmement petite quantité,  comme vous pouvez le voir dans la liste des ingrédients…) avec un petit goût de miel et des pépites de chocolat…
Imaginez votre lundi matin : pas le temps, les aiguilles tournent à toute allure, tout le monde est super en retard, ça crie, ça pleure, ça s’arrache les cheveux. Ce sera sans doute le jour idéal pour dégainer la solution de secours, l’alternative à la traditionnelle – mais néanmoins excellente – tartine de confiture : le biscuit aux céréales et aux pépites de chocolat, spécialement fabriqué par vos soins pour les matins précipités. À vous les Pétillants ! Ceux là ne contiennent pas 5 céréales différentes (dans le souci de vous faciliter la tâche…) mais seront vraiment délicieux, surtout si vous choisissez un miel bien parfumé. Parce que bon, il faut bien avoir des raisons de se lever le matin, et un alléchant petit déj’ en est une pour les gros gourmands, non ?

Continuer la lecture

Les Féeriques, façon Ferrero Rocher®

Hé ! Mais dans un mois c’est Noël ! Nous avons donc commencé à nous pencher sérieusement sur les chocolats, ceux qu’on offre, ceux qu’on lorgne avec des yeux gourmands, ceux dont on s’empiffre joyeusement entre le 25 et le 31 (voire même après). Pour commencer, le voici le voilà, le Féérique, façon Ferrero Rocher® !
Si ce chocolat, né au début des années 1980, est devenu mythique, c’est un peu grâce à une campagne de pub sur « les fêtes de l’ambassadeur », qui sont bien sûr « toujours réussies » grâce à une montagne de chocolats emballés dans du papier doré et servis par un monsieur moustachu distingué…
Vous voulez faire la même chose ?  Ça vous dit de jouer à Madame l’ambassadrice ou Monsieur l’ambassadeur pour Noël ? Alors lancez-vous dans les Féériques, ils sont trop bons !

Continuer la lecture

Le Poli, façon Napolitain®

Le Napolitain® de Lu a des origines mystérieuses. Nous étions persuadées qu’il s’agissait d’un gâteau traditionnel italien, sans doute à cause d’un film hollywoodien aux sources historico-gastronomiques peu fiables. Notre épicière Mélanie, envoyée spéciale à Naples il y a quelques semaines, a évidemment rencontré de superbes pâtisseries, mais pas l’ombre d’un gâteau ressemblant au Napolitain® de nos supermarchés… Peut-être que les fabricants se sont inspirés de la tranche napolitaine, un assemblage de plusieurs couches de glace ? Merci d’avance si vous pouvez nous aider à éclaircir cette épineuse interrogation…
Quoiqu’il en soit, voilà un monument du goûter qui a demandé moult tentatives foireuses essais. Pas facile de se rapprocher de ces gâteaux moelleux mais pas mous, de cette une crème onctueuse mais pas coulante, tout en gardant ce look impeccable, chic et un peu kitsch. On espère que notre Poli vous plaira !

Continuer la lecture

Le Nostalgique, façon Nutella®

Nutella®… Il fallait bien que l’on s’attaque un jour à ce monument du supermarché. À celui qui, selon son fabricant Ferrero«accompagne les petits déjeuners et goûters de millions de français depuis 1965». À celui qui fait briller les yeux de nombreux enfants/ adolescents/ adulescents/ adultes…
Bon, soyons réalistes. Nous ne reproduirons jamais l’incomparable texture du Nutella®. Celle-ci existe grâce à une bonne dose d’huile de palme dans chaque pot, utilisée dans un pourcentage inconnu, «secret de fabrication» oblige…  Une graisse controversée qu’on ne trouvera jamais à l’état brut dans une épicerie française, mais très employée dans l’industrie agro-alimentaire pour ses propriétés physiques et… son coût très faible.
En même temps, ça tombe quand même bien, car vous n’êtes pas sans savoir que cette huile de palme n’est pas l’idéal pour la santé. Ni pour la planète, d’ailleurs. Alors, soyons honnête, votre Nostalgique n’aura jamais exactement le même goût que le Nutella®. Mais il demeurera bien gras et réconfortant, et sentira bon les noisettes, le chocolat et les goûters d’après l’école !

Continuer la lecture

Les Sublimes, façon Sundy®

Attention, recette de warriors ! Si vous avez peur du sucre et du beurre, passez votre chemin. Caloriquement parlant, ce goûter est terrible. Gustativement parlant, il est sublime ! Les pétales de maïs croustillent et le chocolat noir fond en même temps…
Chez Nestlé, ils sont trop drôles : le packaging des Sundy® est délicatement orné d’épis de blé. Mais en fait, il n’y en a pas un gramme à l’intérieur, ce goûter est aux pétales de maïs ! La blague. « Un rayon de soleil idéal à tout moment de la journée ! », voilà de quoi on parle aujourd’hui. L’emballage joue sur le côté Let the sunshine in ou Sunny afternoon de la friandise… Le Sundy® est aussi une barre qui « vous apporte forme et joie de vivre ! ». Forme ? Forme genre équilibre alimentaire ? Vraiment trop marrants chez Nestlé ! Ceci dit, précisons que notre version est tout aussi grasse, voire carrément plus… Mais on vous aura prévenus. La notre ne vous donnera peut-être pas la forme mais sûrement des formes ! 

Continuer la lecture

Les Grandiloquents, façon Granola®

« Ne pariez jamais que vous n’en mangerez qu’un »… Ça c’est bien vrai !  Encore un exemple de biscuit « reviens-y 10 fois sans même t’en rendre compte ». Le Granola® déchaîne les foules, les fanatiques et les passionnés peut-être au même titre que les Pim’s®, ce qui n’est pas peu dire. La page Facebook de Granola® compte plus de 170 000 fans ! Cependant, on assiste à un phénomène sociologique étonnant, une espèce de battle entre les aficionados de Granola® et les fans des Pépito®. Entre Beatles et Stones, il faut choisir. Entre le Prince vaillant et le Mexicain joyeux, notre cœur balance… On a quand même un penchant pour les Granola® et leur sablé unique. Mais ça ne veut pas dire qu’on ne s’attaquera pas aux Pépito® d’ici quelques mois… En attendant, goûtez donc nos Grandiloquents !

Continuer la lecture

Les Pimpants, façon Pim’s®

Une génoise (bien mœlleuse), de la marmelade (fondante et acidulée), une couche (fine et craquante) de chocolat: voilà un Pim’s®. Vous serez sans doute extrêmement heureux d’apprendre que le Pim’s® Orange, le premier né d’une très longue histoire, a vu le jour en 1970, avant des innovations à la framboise, à la poire, voire même – soyons fous ! – à l’orange sanguine.

L’ami Pim’s® sonne très british, on se verrait bien le déguster avec a cup of tea, une robe à pois et une chanson des Beatles.
Mais le Pim’s® est on ne peut plus frenchy, puisque c’est Lu qui le fabrique (ceci dit, il existe bien une version anglaise, le Jaffa Cake®) . Sur son site, l’entreprise vante les mérites de son « chocolat de qualité » (sucre, pâte de cacao, beurre de cacao, matière grasse végétale, arôme (vanilline), émulsifiant (lécithine de soja), HUM HUM !), et de ses « fruits soigneusement choisis » (la marmelade contient 4,5% de pulpe d’orange, 1,4% de jus d’orange concentré (équivalent jus d’orange 7,8%), 0,6% de pulpe d’orange concentrée 0,6% (équivalent jus d’orange 2,6%)… MIAM MIAM).

La Super Supérette a en ce moment des Pimpants en rayon, garantis home made, allez donc y jeter un œil !

Continuer la lecture

Les Délicieux, façon Kinder Délice®

Si vous avez eu une enfance postérieure à 1986 (date de naissance de notre sujet chocolaté), vous avez forcément croqué à la récré dans ce doux gâteau, qui d’ailleurs « donne du goût à ton goûter ! ». Peut-être même avez-vous dragué dans la cours de récré en partageant un Kinder Délice® avec la pauvre fille (ou le pauvre gars) qui avait un goûter pas bon. Comme vous étiez jeune et naïf, vous pensiez aussi qu’un gentil chef moustachu fabriquait vos Kinder Délice® dans sa cuisine (vous ne saviez pas encore ce qu’était qu’une chaîne de production agro-alimentaire).
Mais votre ingénuité n’est pas le sujet. Un Kinder Délice®, c’est extrêmement chocolaté, extrêmement moelleux et extrêmement bon, si je peux me permettre.
Comme le dit l’emballage, ce gâteau contient 15% de lait (soit… 6,3 g, c’est pas ça qui va vous éviter l’ostéoporose à 60 ans, les enfants !) et 5% de cacao (ouaou, 2,1 g de cacao, une vrai cure de magnésium !). Au moins, pas de publicité mensongère !
Mais la Super Supérette vous propose quand même une super version qui vous permettra d’épater votre camarade de classe à la récré (ça marche aussi si vous êtes grand et que vous travaillez dans un open space dans une ville grise).

Continuer la lecture