Les Énigmatiques, façon Mystère®

« Chut, il y a du mystère dans l’air ! » dit la dame, juste avant de « fondre de plaisir »… On s’inspire aujourd’hui du Mystère®, en version originale, un petit dôme glacé ressemblant à une offrande, dixit le marketing. Novembre, ce n’est pas vraiment la saison, allez-vous répliquer. Mais nous entendons ainsi inverser le cours de l’histoire météorologique de l’année 2013. Bref, ces Énigmatiques sont composés d’une bonne glace à la vanille enrobée de noisettes et d’amandes. Avec au milieu, un mystère, un trésor, le truc énigmatique du dessert, LA MERINGUE bien croquante ! Un mélange de texture plutôt intéressant. Attention, c’est fait maison, mais on n’a pas dit que c’était light… Au contraire ! À partir de cette base, vous pouvez faire des variantes sur le même principe, en plus grand, avec d’autres parfums de glace, des enrobages farfelus, ou des cœurs encore plus mystérieux…

À gauche, le Mystère® original contient : « Eau, sucre, lait écrémé, noisettes (12,8%), sirop de glucose, lactose et protéines de lait, matière grasse végétale, sirop de sucre inverti, blanc d’œuf, émulsifiant (mono- et diglycérides d’acides gras*), gousses de vanille épuisées (0,1%), stabilisants (gomme guar, farine de graines de caroube, E407a, gomme xanthane), arôme naturel de vanille, colorants (bêta-carotène, riboflavine).

Peut contenir des traces d’autres fruits à coque et de gluten. 
*issus d’huiles végétales. »

Ingrédients (pour 6 dômes)

Les meringues
- 1 blanc d’œuf
– 60 g de sucre glace
– 1 pincée de sel

La glace à la vanille
- 4 jaunes d’œufs
– 300 mL de lait
– 100 g de crème fraîche épaisse
– 70 g de sucre blond
– 1 gousse de vanille

Le pralin
- 75 g de noisettes
– 25 g d’amandes
– 100 g de sucre blond
– 3 c. à soupe d’eau

Recette

Tout d’abord, préparez les meringues…

Préchauffez votre four à 120°C.
Montez le blanc en neige avec une pincée de sel. Quand il devient mousseux, incorporez le sucre glace. Continuez à battre jusqu’à ce qu’il soit bien ferme. Disposez des petits tas sur une feuille de papier sulfurisé. Espacez-les bien pour éviter qu’ils ne se collent entre eux, vous n’aurez besoin que de 6 « billes » de meringue, mais les autres se laisseront manger au goûter !
Enfournez pour 20 minutes à 120°C puis une heure à 100°C. Surveillez la cuisson et quand vos meringues sont bien jolies, sortez-les du four et laissez-les refroidir.

Ensuite, la glace à la vanille…

Fendez la gousse de vanille sur toute sa longueur et déposez-la avec le lait froid dans une casserole. Vous pouvez aussi gratter un peu la gousse avec la pointe d’un couteau. Faites chauffer à feu doux jusqu’à ébullition puis laissez tiédir hors du feu une dizaine de minutes.
Pendant ce temps, dans un grand bol, battez au fouet les jaunes d’œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Versez ensuite doucement le lait sur les œufs sucrés, tout en fouettant bien pour ne pas que les œufs coagulent.
Remettez le mélange dans la casserole et faites épaissir à feu très doux sans cesser de remuer avec une cuillère en bois. Retirez du feu avant l’ébullition, lorsque la crème nappe la cuillère et que la mousse a complètement disparu.
Laissez refroidir puis retirez la gousse de vanille (lavez-la à l’eau claire, séchez-la bien et donnez-lui une seconde vie !). Ajoutez ensuite la crème fraîche et mélangez bien au fouet.
Mettez ensuite votre future glace dans votre sorbetière. Si vous n’en avez pas, pas de panique, mettez votre crème dans un bac et placez-la au congélo. Durant les 2 premières heures de congélation, sortez votre glace toutes les 20 minutes pour bien la mélanger à la fourchette. Le but est d’éviter que trop de cristaux ne se forment dans votre glace.
Remplissez ensuite des moules demi-sphère avec la glace à la vanille, sans oublier de placer au centre une petite meringue. Laissez prendre toute une nuit au congélateur.

Puis, le pralin…

Tout d’abord, torréfiez vos amandes et noisettes quelques instants dans une poêle chaude, sans matière grasse. Vous pourrez alors ôter facilement les petites peaux marron. Concassez-les (dans un mixer ou à coup de marteau dans un torchon !) pour obtenir de petits éclats.
Dans une casserole, préparez un caramel en mettant à feu doux le sucre et l’eau. Quand le caramel commence à blondir ajoutez les amandes et noisettes concassées, mélangez et tournez sans cesse.  Dès que votre pralin prend une belle couleur, versez-le sur une feuille de papier sulfurisé et laissez refroidir. Eventuellement vous pouvez le re-concasser / mixer si les morceaux vous paraissent trop gros. Conservez-le au sec dans un pot de confiture par exemple.
Pour les plus flemmards ou pressés, vous pouvez en acheter du tout près, il sera joli et bien régulier mais bien plus cher !

Et enfin, la touche finale…

Le lendemain, sortez vos dômes glacés du congélateur, démoulez-les, attendez qu’ils ramollissent un petit peu et recouvrez-les de pralin. N’hésitez pas à appuyer un peu pour bien qu’il colle à la glace. Si vous ne les mangez pas dans la foulée, vous pouvez les remettre au congélateur en attendant de les déguster mais n’oubliez pas de les sortir une demi-heure avant de le servir pour que la glace ramollisse suffisamment. Bon goûter super estival !

PS : Est-ce qu’il y a des Grenoblois par ici ? Si oui, il y a une dédicace prévue à la Librairie Les Modernes (6 rue Lakanal), le samedi 1er juin à 16h30… Avec une petite dégustation pour les premiers arrivés ! Voilà l’événement Facebook ici.

PPS : Ceux qui ont la flemme de faire leur glace à la vanille peuvent l’acheter toute prête (mais bien choisie, en scrutant bien les étiquettes !).

PPPS : Et n’oubliez pas, dimanche c’est la fête des mères… Les Recettes de la Super Supérette est le cadeau idéal pour toutes les Super Mamounettes !!…

    25 commentaires

    1. Miss Margot

      Je vais le tester de ce pas !! Mais connaissant le site, je suis certaine que se sera (encore une fois) un grand succès !

      PS: Merci pour se site exceptionnel qui ravie les petits et les grands ! (je suis bien placée pour le savoir, je n’ais « que » 13 ans et c’est grâce a vos recettes que je ravis les papilles de mes parents, de ma petite sœur et les miennes aussi !!!)

      PPS: Excusez les fautes d’orthographes

    2. emilie

      Oui oui oui il y a des grenobloises par ici !!! On sera de la partie avec plaisir les filles (je sens que ça va papoter cuisine !) !!!
      Et ces énigmatiques…hummm… toujours au top les filles !

    3. Claire-tte

      Outre la recette qui me rend dingue, ce billet est incroyable car
      – il me fait découvrir un super blog blog
      – je vois que vous êtes Grenobloises
      – mais je suis en Australie encore jusqu’à début juillet !
      Entre une recette de glace qui me fait saliver alors que je me paye un automne de tordu, et un événement cool pour une fois à Grenoble alors que je ne suis pas là, je viens de me taper un ascenseur émotif de haut niveau !

    4. Minnie

      Coucou, je découvre ce site aujourd’hui hui, je suis un peu bébête mais je n ai pas trouve d endroit pour s abonner à une newsletter ??? Tant pis j irai voir sur F.car je me suis bien amusée et j ai bien salivé devant les recettes..

    5. suzanne rigo

      j ai bcp aime votre site
      j ai donc achete votre livre et là deception
      je ne retrouve pas ttes les recettes du site ( notamment celle des enigmatiques façon mystere )alors que je pensais qu il y avait plus de recettes ds le livre que sur votre blog
      y a t il plusieurs tomes
      cordialement
      suzanne rigo

    Poster un commentaire

    Vous devriez utiliser le HTML:
    <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>