Les Bien-aimés, façon M&M’s®

Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans (et même presque les moins de 30 ans) ne peuvent pas connaître. Le temps où les M&M’s® n’existaient pas, mais les Treets® oui. Car ces petites cacahouètes croustillantes enrobées de chocolat au lait et d’une couche de sucre craquante, extrêmement addictives, sont arrivées sur le marché français en 1975, sous le nom de Treets®. C’est aussi l’année de naissance des chaînes TF1, Antenne 2 et FR3, souligne le site de la marque. Ça nous (vous ?) rajeunit pas hein ? Ce n’est qu’en 1986 que le nom M&M’s® a remplacé Treets®. Vous pouvez donc évaluer approximativement l’âge de votre interlocuteur en lui parlant de Treets®, en mesurant l’incompréhension dans ses yeux éberlués. Ça marche aussi avec le Raider®, mais c’est une autre histoire. Les lecteurs majeurs comprendront…
Bref, les M&M’s® sont profondément liés au cinéma, à l’époque où la marchande de friandises passait encore dans les allées de la salle obscure (véridique, même pour les moins de 30 ans). Un paquet de M&M’s® et une bouteille d’Orangina®, et le film ne pouvait être que génial. Ceci dit, c’est peut-être encore valable aujourd’hui ? Et puis les M&M’s®, ce sont des chocolats, pleins de couleurs, donc un truc qui fera bien l’affaire sur les tables de Noël ! D’ailleurs, la pub en joue allègrement. On vous a donc fabriqué des Bien-Aimés pour ce joli mois de décembre. Aujourd’hui, on triche un peu, car on n’a pas pu résister à l’appel des colorants, pour faire des beaux Bien-aimés colorés. C’est une entorse au « sans colorant »… Mais comme on peut toujours choisir exactement les ingrédients de nos recettes (en ayant bien conscience de ce qu’il y a dedans), libre à chacun de colorer (ou pas) les Bien-aimés, avec cette méthode ou une autre…  À adapter et customiser à l’infini, on vous fait confiance !

À gauche, les M&M’s® contiennent : « Sucre, cacahuètes, pâte de cacao, lait écrémé en poudre, beurre concentré, beurre de cacao, matière grasse végétale, lactose, amidon, sirop de glucose, émulsifiant (lécithine de soja), gélifiant (E414 : gomme arabique), colorants (E120 : cochenille, E133 : bleu brillant, E160a : caroténoïdes, E160e : bêta-apocarotenal, E171 : dioxyde de titane), dextrine, agent d’enrobage (cire de carnauba), arômes, sel, huile végétale. (Traces : noisette, amande) »

À droite, voilà les Bien-aimés !

Ingrédients (pour 120 bonbons chocolatés)

- 120 cacahouètes entières (car dans le paquet, beaucoup sont des moitiés!) salées (si vous voulez que le goût se rapproche de l’industriel) ou non salées (si vous faites attention à vos apports en sel!)
- 100 g de bon chocolat au lait
- 230 g de sucre glace
- 1 blanc d’œuf
- Du colorant alimentaire*

Recette

Faites fondre le chocolat au lait à feu très doux. Trempez les cacahouètes dedans (pas toutes d’un coup !), sortez-les avec une fourchette, égouttez-les légèrement et déposez-les sur une feuille de papier sulfurisé. Attendez au moins 3 heures que le chocolat durcisse.

Mélangez le sucre glace avec le blanc d’œuf. Cela donne une pâte très épaisse. Répartissez la dans 4 bols. Dans le premier, ajoutez 8 gouttes de colorant rouge. Dans le second, 8 gouttes de colorant jaune. Dans le troisième, 3 gouttes de bleu et 5 gouttes de jaune. Dans le dernier, 7 gouttes de bleu. Ces proportions sont bien sûr indicatives, variez les quantités de colorant en fonction de l’intensité souhaitée ! Le liquide va assouplir un peu le glaçage, qui doit rester épais pour bien tenir sur les bonbons.

Ensuite, enrobez vos cacahouètes chocolatées avec ces différents glaçages. Laissez sécher au moins une nuit.

*Cette recette est déclinable à l’infini ! Vous pouvez aussi jouer à Mastermind ou aux dames en préparant le glaçage tout blanc (garanti sans colorant !), et en laissant des Bien-aimés seulement avec leur couche de chocolat (ou avec un glaçage au cacao !). Ou tenter des colorants naturels comme le jus de betterave, le curcuma… L’important, c’est de garder le nappage sucre glace + blanc d’œuf + un tout petit peu de liquide, qui peut-être le colorant ou, si votre agent de coloration est en poudre : de l’eau, de l’eau de rose, de l’eau de fleur d’oranger… La texture idéale : le glaçage colle un peu au chocolat, sans couler à côté quand vous le déposer sur le papier sulfurisé.

PS spécial fair-play : Nous avons utilisé du chocolat au lait Kaoka® contenant des ingrédients bio : « sucre de canne blond, poudre de lait entier, beurre de cacao, pâte de cacao (36% minimum), extrait de vanille ». Le colorant alimentaire Vahiné® contient « eau, colorants (rouge : E122, jaune : E102, bleu : E133), acidifiant : acide citrique, conservateur : E2012 ».

PPS : Tenez-nous au courant de vos expérimentations !

PPPS-ramène-ta-science-aux-repas-de-famille : M&M’s®, ça vient du nom des deux fondateurs, Forrest Mars et Bruce Murrie.

PPPPS-épate-tes-convives-à-Noël : Le slogan « le chocolat qui fond dans la bouche, pas dans la main » correspond à l’une des caractéristiques essentielle du M&M’s®. Cette pratique adoptée par les soldats pendant la guerre civile espagnole (pour que le chocolat ne fonde pas au soleil) aurait inspiré les messieurs M & M.

 

 

    40 commentaires

    1. Emilie

      Oh génial ! C’est mon mari qui va être content ! J’ai vraiment hâte d’avoir votre livre ( jai demandé a ma maman de me l’offrir pour Noël et elle m’a dit qu’elle l’avait trouvé! Miam !

    2. stephine

      bon , je ne vous remercie pas car il ya a peine 10 jours je me disais cette année je ne me casse pas la tête à faire des chocolats à offrir, mais la je vais être obligée, pfffff!!!! sont trop mimis et pis si j’osais j’y mettrais bien un petit texte dessus…comme les vrais quoi!!!

    3. Mireille

      Bonjour ! hé tu connais pas les colorants alimentaires naturels super bien de chez ScrapCooking ou Artistes Paris ? il y a le vert c’est de la chlorophylle, le rouge de la betterave, le jaune c’est curcuma, il n’y a que le bleu qui n’est pas identifié à du naturel ; c’est de la poudre les couleurs sont pétantes il n’en faut jamais beaucoup, pour les glaçages, les déco cup cakes…. quand on les utilise on se transforme en petite sorcière qui met un peu de poudre par-ci et par-là et magie tu peux créer ton orange, ton vert acidulé, ton rose, ton violet…!

    4. Anne-Lore

      Mmmmh ! Merci pour cette recette! J’espère pouvoir l’essayer avant Noël et pourquoi pas en offrir ?

      Avec toutes ces références aux anciens noms de produits, je me demandais si vous aviez la recette du fameux  » Yes » dont j’étais accro dans ma jeunesse et qui n’existent plus.

    5. julie10

      Bonsoir et merci pour cette recette je pensais pas que pui je realiser une telle recette vous etes mon blog prefere pourquoi n’avez vous pas de newsletter ? merci

    6. patatouille

      coucou les gourmandes !
      cette recette me tente bien, plutot que de faire encore des truffes à Noel…
      par contre , étant fana du chocolat noir, je ne vais pas les faire avec du chocolat au lait… je choisis la version « m&m’s intense »;
      je vous tiens au courant…
      bizz à toutes !

    7. Ginie

      Je vais essayer ça ce week end….
      Une petite question les filles : je veux tenter de faire l’enrobage chocolat blanc des orgueilleux, un conseil ? Merci !
      Bonne continuation, tout est super, le site, le livre !

    8. Ktie

      J’adore les M&M,quand je commence,je ne peux plus m’arrêter!!! si on choisi les ingrédients qui les composent c’est encore mieux!!!! Je me souviens bien des Treets,des Raider et bouhouuu j’ai pris un monstre coup de vieux car moi quand j’étais petite,c’était des glaces que la dame du cinéma proposait dans la salle avec son petit panier en osier!!!! (bon, il y avait des Michokos aussi, mais des glaces….) bref,je suis vieille et je vais faire mes M&M dès ce weekend !!!! non mais!

    9. emilieandlea

      Waouhou, là encore, vous vous attaquez à un sacré morceau !!
      J’avoue que j’adore les M&M’s et n’avais jamais pensé à les réaliser moi-même, mais c’est une excellente idée !
      Bravo pour ce test qui semble plutôt concluant !!!
      @+

    10. aloÿse

      J’ai essayé…j’avoue que ça n’a pas été une réussite. Pourtant j’ai tout suivi à la lettre (étant donné que j’aime réussir vos recettes je ne me tente pas à changer vos indications) mais le résultat a été une catastrophe!
      Au premier « croc » la sensation dans le bouche ressemblait à une coulée de blanc d’oeuf terriblement sucré et granuleux.
      J’aurais voulu être une petite souris pour vous voir faire et comprendre votre secret (et occasionnellement goûter ces Biens Aimés qui paraissent tellement bons)

    11. mimi

      A moi les m&m’s!!! j’aime pas le chocolat mais là je craque!
      Demain j’accroche le tablier!
      Et dites moi, le mélange sucre glace et blanc d’œuf, dois-je le mélanger comme pour un appareil à meringue???
      Ps: je suis accro de votre site tout funny!

    12. Cleo

      J’adorais les Treets!!
      Treets! Treets le chocolat qu’on a chez soi, qu’on a sur soi!! Treets fond dans la bouche pas dans la main…
      Merci pour la recette… :)

    13. marilou

      Bonjour, je vous ai découvert il y a peu via facebook, j’adore vos petites histoires avant vos recettes, ça donne envie de tout essayer, merci de nous les faire partager, en attendant a pâques ce sera m&m’s maison :)

    14. Lu

      Ahah cela m’a pris comme une envie de… de faire moi-même ces gourmandises et là je tombe sur votre recette . :)
      Après plusieurs mois d’absence de passage sur votre site, je suis heureuse de retombée dessus par un Délicieux hazard !
      Simplement Merci et Joyeuses Pâques

    Poster un commentaire

    Vous devriez utiliser le HTML:
    <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>