Les Manchots, façon Pingouin®

« Le premier biscuit fabriqué par les pingouins… Des pingouins ? Alors ça ! Non, vraiment, qu’est-ce qu’ils vont pas chercher… Biscuits Pingouins ! Comme si les pingouins étaient capables de fabriquer quelque chose… », marmonnait un monsieur dans les années 1970, avant de se trouver nez à nez avec un groupe de pingouins à la cool dans le métro. Est-ce que ça vous dit quelque chose ? On vous parle aujourd’hui d’un produit disparu pour les petits frenchies, mais présent à jamais dans le cœur d’ex-enfants des années 80… Un Pingouin® (attention, à ne pas confondre avec le Kinder Pingui®, RIEN À VOIR !), c’était deux biscuits au chocolat, fourrés au chocolat, enrobés de chocolat, le tout protégé dans un emballage si joli qu’il donnait envie de commencer une collection. C’était, selon la pub, « un drôle d’oiseau »… Snif. Certains se rappelleront peut-être de ces mêmes biscuits à l’effigie d’Astérix et ses amis, de la bande des Looney Tunes ou encore de Lucky Luke. Aujourd’hui, un pseudo Pingouin® se cache quand même dans un packaging Spiderman dans les supermarchés français. Mais NON, ce n’est en aucun cas un Pingouin® ! Heureusement pour les fans, le vrai Pingouin® n’a pas disparu partout. Il existe encore en Angleterre, et c’est grâce à un petit trafic dans l’Eurostar que l’on a pu récupérer le trésor anglais, des Penguin® de chez Mc Vitie’s. D’ailleurs, un grand merci à Chloé, notre dealeuse officielle, et last but not least, notre traductrice non-officielle pour l’occasion !

[ENGLISH VERSION INCLUDED :-]

À gauche, voilà un Penguin® Mc Vitie’s ! L’étiquette dit : « Ingredients: Milk Chocolate (29%) [Sugar, Cocoa Butter, Cocoa Mass, Dried Skimmed Milk, Dried Whey, Butter Oil, Vegetable Fat, Emulsifiers (Soya Lecithin, E476), Natural Flavouring], Wheat Flour, Sugar, Vegetable Oil, Glucose-Fructose Syrup, Fat Reduced Cocoa Powder, Calcium Carbonate, Raising Agents (Sodium Bicarbonate, Ammonium Bicarbonate), Natural Flavouring, Salt. »

Ce qui, selon notre envoyée spéciale en direct de Londres, donne : « Chocolat au lait (29%) [sucre, beurre de cacao, pâte de cacao, lait écrémé en poudre, présure lyophilisée, huile de beurre, graisses végétales, émulsifiants (lécithine de soja, E476), arôme naturel], farine de blé, sucre, huile végétale, sirop de glucose-fructose, cacao maigre en poudre, carbonate de calcium, poudres à lever (bicarbonate de sodium, bicarbonate d’ammonium), arôme naturel, sel. »

Et à droite, un Manchot !

Ingrédients (pour un banc de 14 Manchots) 

Pour les biscuits
- 200 g de farine
– 60 g de sucre blond
– 1 c. à café rase de cacao maigre en poudre
– 80 g de beurre
– 6 cl de lait (1/2 verre de cantine)
– 1 petite c. à café rase de bicarbonate
– 1 bonne pincée de sel fin

Pour le fourrage
- 50 g de bon chocolat au lait
– 30 g de crème liquide entière
– 10 g de sucre glace

Pour l’enrobage
- 140 g de bon chocolat au lait
– 1 c. à soupe d’huile de tournesol

Recette

Pour les biscuits

Faites fondre dans une casserole le sucre, le beurre, le sel et le lait.
Laissez refroidir une vingtaine de minutes en mélangeant de temps en temps.
Dans un saladier, mélangez la farine, le cacao et le bicarbonate, faites un puits et déposez-y le mélange fondu précédent.
Travaillez la pâte avec une fourchette, une cuillère en bois ou à la main, jusqu’à ce qu’elle soit belle et bien homogène (si elle est trop collante, vous pouvez ajouter un peu de farine pour la manipuler).
Enveloppez-la dans du film alimentaire et placez-la au frais deux bonnes heures.

Au bout de ce moment, préchauffez le four à 180°C, farinez un plan de travail et étalez la pâte finement (disons 4 mm d’épaisseur) avec un rouleau. Découpez dedans des petits rectangles d’environ 3 sur 7 cm (c’est pas bien grand, mais pas de panique, ils ne rétrécissent pas à la cuisson). Piquez-les avec la pointe d’un couteau ou un cure-dent (8 points, comme les vrais !). Et enfournez pour 12 minutes environ, ils ne faut pas qu’ils soient trop trop cuits.
Laissez refroidir complètement vos biscuits sur une grille.

Pour le fourrage moussu au chocolat

Faites fondre très très doucement le chocolat au lait, coupé en petits morceaux, au micro-ondes ou au bain-marie. Laissez-le refroidir une dizaine de minutes. Pendant ce temps, préparez une sorte de chantilly en fouettant au batteur électrique la crème liquide et le sucre glace (gardez bien la crème au frais jusqu’au dernier moment, vous pouvez même mettre le saladier au frigo aussi). Une fois que votre chantilly est à peu près tonique,  versez le chocolat fondu, un petit coup de fouet et mettez ce fourrage au frigo une demi-heure.

Pour le montage

Étalez une fine couche de fourrage au chocolat entre deux biscuits, c’est simple comme bonjour. Remettez-les au frais une dizaine de minutes.

Pour l’enrobage

Faites fondre très très doucement le chocolat au lait, coupé en petits morceaux, avec l’huile de tournesol, au micro-ondes ou au bain-marie. À l’aide d’un pinceau de cuisine, badigeonnez vos Manchots de chocolat le plus délicatement possible (vous pouvez leur offrir aussi une glissade dans le chocolat, ils n’en seront que plus gourmands).
Laissez prendre le chocolat, un petit tour au frigo pourra les figer plus rapidement.

Et bon goûter austral !

PS : Vos Manchots se conserveront 3-4 jours environ au frigo. Le lendemain ils sont au top !

PPS fair-play : Chocolat au lait dessert biologique Kaoka – Cacao : 32% minimum. Ingrédients : sucre de canne blond, beurre de cacao, poudre de lait entier, pâte de cacao, émulsifiant : lécithine de tournesol, extrait de vanille.

PPPS méthodes de dégustation : à croquer, à séparer en deux pour manger d’abord la crème-mousse de l’intérieur (technique dite du Choco), à tremper dans un verre de lait, ou même carrément, no limit, à casser en morceaux dans un verre de lait, puis à manger à la petite cuillère !

PPPPS : Pour mémoire, un pingouin n’est pas un manchot, et un manchot n’est pas un pingouin. Même si notre manchot est un peu un pingouin.

PPPPPS : Avez-vous déjà été fan de Pingu ? Parce qu’on en connait, des vrais fans. MOUT MOUT.

***

Ingredients (for a 14 Emperor colony)

For the biscuits
- 200 g flour
- 60 g golden granulated sugar
– 1 flat teaspoon cocoa powder
– 80 g butter
– 6 cl milk (= half a cup)
– 1 tiny teaspoon bicarbonate of soda
– 1 good pinch of salt

For the filling
– 50 g milk chocolate (the good stuff)
– 30 ml double cream
– 10 g icing sugar

For the coating
– 140 g good milk chocolate
– 1 tablespoon sunflower oil

Recipe

For the biscuits

In a pan, melt the sugar, butter, salt and milk together.
Leave it to cool down for approximately 20 min –don’t forget to stir it from time to time. In a salad bowl, mix together the flour, cocoa powder and bicarbonate of soda. Make a well in the centre of the flour and pour the melted mix in it.
Work the pastry with a fork, a wooden spoon or with your hands until it looks nice and even (if it is too sticky, you can add a bit of flour to manipulate it easier).
Wrap it in cling film and leave it to cool down in the fridge for a couple of hours.

After a while, preheat your oven to 180ºC, flour your workspace and roll the dough finely with a rolling pin (let’s say 4mm thick). Cut rectangles of about 3x7cm out of your dough (it doesn’t look that big but don’t worry about it: they don’t shrink when you bake them!). Poke the biscuits with the tip of a knife or a toothpick (8 holes, just like the real ones!).
Then put it in the oven for about 12 min, make sure they don’t overcook.
Let your biscuits completely cool down on a cooling rack.

For the mousse chocolate filling 

Cut the milk chocolate in small chunks and melt it very –very– slowly, either with the microwave or in a bain-marie. Set it aside to cool down for about 10 min.
In the meantime, whip the cream and icing sugar with an electric beater (the trick is to keep the cream in the fridge until the very last minute, you can even put the bowl in the fridge as well).
As soon as your whipped cream looks good, pour the melted chocolate in it and mix the whole thing with your electric beater. Put that mix in the fridge for half an hour.

Assembling your Penguins

Spread a thin layer of chocolate filling between two biscuits, isn’t it easy as ABC? Put them back in the fridge to cool down for 10 minutes.

Coating your Penguins 

Cut the milk chocolate in small chunks and melt it very -very- slowly with the sunflower oil, either with the microwave or in a bain-marie. Use a cooking brush to coat your Emperor Penguins with melted chocolate as delicately as possible (alternatively, you could make those Penguins slide in the chocolate… they will love it!)
Let the chocolate settle –a little trip to the fridge will quicken the process.

Enjoy your arctic snack!

PS: Your Emperor Penguins will keep 3 to 4 days in the fridge. They are at their best on day #2

PPS fair play: We used Organic Milk Chocolate Kaoka (sorry, the label is in french… see french recipe for ingredients!)

PPPS tasting methods: Have a bite or separate it in two to eat the chocolate mousse inside (aka the Oreo technique), dip it in a glass of milk or go nuts and break it down in your milk to pick the Penguin bits up with a spoon!

PPPPS: Were you a big fan of Pingu? Because we happen to know some diehard fans. NOOT NOOT.

    29 commentaires

    1. LudiM

      Je cherche des Pingouins depuis tellement longtemps… Je me doutais bien que ça ne se faisait plus! Je vais donc tester cette version (qui sera sans doute au moins aussi bonne que l’originale, comme d’habitude!), dès que j’aurai un peu de temps. J’en salive d’avance en lisant la recette :-)

    2. Galinette

      Punaise, je me rappelle de ces biscuits…on en avait comme dessert des repas de midi à emporter lors des voyages scolaires en Angleterre…avec un sandwich concombre/fromage et des chips au vinaigre.
      Je verse une larme de joie, là, j’adorais ces biscuits!

    3. Ava Amara

      Bonjour,
      Je lis votre texte via une amie sur Facebook et vous savez quoi ? Moi j’en ai vendu des pingouins dans ma jeunesse !!!!!! Mon 1er job de commerciale en grande distribution – direction le rayon des biscuits – Même qu’à l’époque (Années 90) j’en recevais en échantillon par palette entière. J’habitais un 2 pièces à Nantes, ma cuisine était remplie de pingouins. Ca s’invente pas….. Merci beaucoup à vous pour ce revival gustatif.

    4. The Silver Bunny

      Yum ! Je ne savais même pas que les Penguins existaient encore; c’était un de mes biscuits préférés quand j’habitais à Londres. Les vôtres ont l’air delish et ils ont l’avantage de ne pas se garder très longtemps :) !

    5. Morgane

      Le goûter de mon enfance ! On en trouve encore dans des boutiques irlandaises comme le Comptoir irlandais… Mais c’est sans doute plus sympa à faire à la maison !

    6. Marion

      Ohlala, les biscuits Pingouins !!! Non mais merci quoi, j’adore ces biscuits et c’est perso j’ai pas de dealer anglais :D Alors si en plus on peut les faire maison, that’s better !

    7. Royal Chill

      Alors ça ça va finir dans notre cuisine direct, vous assurez, un de nos goûters préférés (bon y’en a beaucoup mais bon quand même lui il est top) ! :-) Bonne soirée les filles ^^

    8. lou

      Au premier abord, j’ai bêtement cru qu’il s’agissait des Kinder, puis à la lecture de votre introduction j’ai vite compris que j’avais tout faux.
      Et là, je dois dire que la valeur ajoutée à vos articles prend tout son sens : les liens vers les pub de l’époque…
      Grâce à l’une des vidéos, j’ai pu prendre conscience de la texture (solide/croquante) du Pingouin original qui n’a rien à voir avec le Pingui (tout mou) de Kinder.
      Née en 1970 j’ai grandi sans connaitre le Pingouin !
      Bon voyons le bon côté des choses : cela me met moins la pression quant à la réussite…
      Bon Ap’ à tous,
      Lou

    9. melagom

      Enfin le retour du pingouin hummm!!! C etait l un des meilleurs gâteau au monde. Je vais tester cette recette et me regaler de nouveau.

    10. famer

      j’ai essayé la cata, l’interieur etait tout liquide çà coulait de partout l’horreur peut etre parca que j’avais fait une chantilly au siphon… . mais je ressaye ce w end pour voir. çà ressemblait à rien mais tout melanger c’était pas mauvais quand même

    11. fanny

      Hummm merci pour la recette. J’adore ca :p

      Par contre une question: Le bicarbonate est il obligatoire? Parce que j’ai tout ce qu’il me faut a la maison sauf ca snif !!!

    12. Marie

      Ho merci !!! Quand j’en ai trouvé à Londres il y a quelques années j’en avait ramené 6 paquets, SIX !!! C’est tellement de souvenirs…

    13. Céline

      Bonjour, je ne connais pas les pengouins mais ça a l’air top!!!
      Petite question puisqu’on est dans la nostalgie, vous connaissez les Picorettes? Parce que ça c’est toute mon enfance… les petits sachets jaunes et bleus avec des cocotiers et ces petites boules chocolatées au parfum à se damner, j’en garde un souvenir ému! Je précise que depuis j’ai testé toutes les petites boules chocolatées ressemblant de près ou de loin à ce graal mais sans succès. Alors si la Super Supérette arrivait un jour à recréer cette merveille, je lui vouerais un culte sans fin.

    14. Carotte

      Des pingouiiiiiiins !!! Vous êtes formidables !
      On s’en faisait des orgies avec mon frère, à en être malade. Mais qu’est-ce que c’était bon !!
      Merci

    15. Marion

      Je me suis littéralement jetée dessus, la larme a l’oeil en Irlande l’été dernier! Je suis juste passée pour une folle auprès de mes amis qui eux ne s’en souvenait absolument pas ( les années 90, nan mais je vous jure!)… Merci pour cette recette remplie de souvenirs!

    Poster un commentaire

    Vous devriez utiliser le HTML:
    <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>