Bientôt une Cooklette chez Colette… Gagnez des places !

La Super Supérette fait sa Cooklette chez Colette ! Une Cooklette, késako ? Un atelier de cuisine pour une bonne dizaine de gourmands, dans les locaux de la boutique de la rue Saint-Honoré à Paris. Le vendredi 21 septembre, de 17 à 19h, nous fabriquerons des Spirituels, façon Sprits© et des Marrants façon MaronSui’s©… Ça vous dit de participer ?

Ça tombe bien, on a 4 places pour nos lecteurs chéris ! Il fallait donc se creuser la tête pour vous concocter un petit concours…
Mieux qu’un marteau-papier-ciseau (ou Chifoumi pour les intimes), mieux qu’un concours de corde à sauter, mieux qu’une rédaction sur vos vacances… Un concours de poésie! Sortez vos cahiers de brouillon !
Le défi, si vous l’acceptez : écrire un acrostiche avec le nom de votre goûter préféré (du supermarché bien sûr, pas le cake au citron de votre tendre mamie). Démonstration :

Ô petit biscuit chocolaté
Roi du goûter quand tu es trempé dans un verre de lait
Englouti en deux bouchées
On ne peut que t’adorer

ou

Mon amour de récré
Ah ! ton caramel me laisse bouche bée
Rrrrr tu me fais frissonner
Sans toi, je suis prisonnier.

On attend vos œuvres dans les commentaires de cet article (et non par mail !) avant le 15 septembre. Et nous choisirons de manière absolument subjective 4 gagnants qui auront écrit les poèmes les plus drôles/loufoques/stupides/ridicules/beaux/insensés !

À bientôt !

Participer de préférence avant le VOIR DANS LE TEXTE

    38 commentaires

    1. Binz

      Lui dont je déguste un carré (ou deux) chaque soir
      Il arrive toujours à me mener au firmament
      Ne me faite pas croire qu’il redoute le moment où j’ouvre le placard!
      Dans son for intérieur ce coquin lui aussi attend ce moment
      Tant il est heureux de se faire croquer

    2. Lola

      Ôde aux Baiocchi

      Bouche bée au supermarché, je m’arrête,
      Attirée par un simple biscuit, je me trouve bête.
      Italien de malheur,
      Ô combien tentateur.
      Chut !
      Ca craque, ça croque…
      Hardie, je te dévore et puis, oh !
      Interdite je reste, car de toi, oui, je suis accro !

    3. Marine

      Biscuit fourré au lait et au choco
      Au miel, fruits rouge, à la limite du bio
      Liberté et fraicheur gustatives
      Inquisition pour nos papilles
      Supportant le temps et les générations
      Tu provoques notre addcition
      Oh outrageuse tentation

    4. cloum

      Fondue de chocolat,
      Insatiable que je suis,
      Ne pouvant résister à l’appel,
      Grosse truie que je suis,
      En léchant mes babines,
      Repue que je suis
      (c’est mieux avec le bon orthographe)

    5. Astrid

      Ode aux Palpitants façon Palmito

      Ton doux parfum
      Au bord de la fenêtre
      Refroidissant
      Attire les affamés
      Qu’il est bon de t’effeuiller
      Avec ton coeur sucré
      Un délice caramélisé

      De ce festin, il ne restera que des miettes
      De leur méfait, la fenêtre
      Les voleurs de pain n’auront plus faim

    6. ben

      Prince de LU, tout de
      Rouge et d’or vêtu, héros invaincu, chevalier invincible,
      Idylle de cour de récré, que rien n’est venu ternir,
      Napoléon du goûter que nul n’a pu détrôner, guerrier valeureux, je te somme de
      Céder aux assaults répétés de mes papilles alléchées, de venir
      Entacher ma réputation de gourmand effarouché

    7. Habenn Bereket

      Grimper pour saisir le dernier paquet
      Rentrer et l’ouvrir à la hâte
      Attendre, se nourrir au taquet
      Nul ne sait que c’est Shabbat
      Obéir à son instinct primaire
      La dure loi des gourmands
      A l’école primaire ou à l’école des grands

    8. ben

      Parental Advisory

      Nu comme
      Un vers, sur la
      Tartine alangui,
      Excitation garantie,
      Lève toi, lances toi,
      Lèche moi et de mes faveurs réjouis toi de venir
      Abuser.

    9. Claire

      Toi, les deux doigts de choco-caramel
      WASP du goûter à la pause café
      Irrésistible dès la première bouchée
      X, tu es, quand ma langue autour s’emmêle.

    10. Pilaud

      Roi de mon enfance,
      Avec ton sablé,
      Tu me rappelles mes vacances,
      Celle au bord de la plage en été.

      Avec ton autre moitié chocolat,
      Je fonds sur place,
      Je me suis fait prendre à l’appât,
      Et je prie pour qu’on ne te remplace.

    11. Mlle Mayo

      Hommage aux Muffins au chocolat de Bonne Maman

      Moelleux jusqu’au bout de mes petits doigts,
      Un par un, je vous contemple et vous dévore.
      Finir le paquet n’est pas un effort.
      Fin de mon régime mais joie de mon estomac,
      Intégralement au chocolat, c’est la joie,
      Non je ne regrette rien, j’adore ça
      S’il vous plait encore des muffins au chocolat

    12. flo

      Subtile saveur de cannelle
      Plaisir de te laisser fondre dans la bouche
      En tiramisu ou au teatime,
      Cheesecakes, cupcakes, muffins
      Une infinité de possibles délices
      Liés à ton délicat sablé
      Odeur épicée et couleur caramel
      Ode à mon biscuit préféré
      Speculoos, je t’aime !

    13. Célia

      Courtisées par les enfants
      Oubliées par les plus grands.
      Que vous devez vous amuser,
      Une, deux, trois, quatre,
      Enfermées dans le même paquet
      La vie est ainsi plus folâtre.
      Industriels petits gâteaux,
      Noyés dans un monde de bio
      Entraide et solidarité
      Seront vos meilleurs alliés

    14. fannyb

      Hiiin, pas facile, moi qui adore les Petits Beurres de Lu…. Je les appelle les Petits Lu, mais leur vrai nom? Des Petits Beurres?

      Pour les grignoter
      Emoustillée par leurs « doigts de pied »
      Traditionnellement
      Il faut commencer
      Tout d’abord,
      Sans y couper:

      Becqueter,
      Ebranler les encoignures
      Un côté,
      Ronger les bordures,
      Rogner, user, boulotter les petits « doigts de pied »
      Enfin et pour finir, le centre, le corps!
      Savourer, recommencer encore, encore…

    15. pitchou

      Financiers, religieuses, éclairs ou bien kouglofF
      Ile flottantes, crèmes brulées, pâte d’amande aussI
      Garnissent mes placards mais ne tiennent pas leur ranG
      Osons donc les fruits secs, un autre scenariO
      Lascivement, je déguste dès l’heure de mon réveiL
      Une figue dans son écrin de biscuit, c’est goûtU

    16. Moumouze

      mmm granola….

      Gourmande tu me rends
      Resister à finir le paquet je ne peux
      A toi je dedis ce poeme
      Nul ne me comble autant que toi
      Obese je finirais s’il le faut
      Love to love toi et moi
      A jamais notre histoire perdurera

    17. luchan

      Juste pour le délire =D
      le kinder bueno dans toute sa splendeur

      Kangourou, Koala, Kayak, Karaté
      Irremediablement ton nom fait voyager
      Nous suppliant de bien vouloir te déballer
      Décidée à ne pas succomber, je cherche à tout prix à t’éviter
      Esperant ne pas te croiser dans un coin du supermarché
      Rien ne devrait pouvoir me faire craquer

      Biscuité à souhaits, je ne peux décidément pas t’oublier
      Une fois encore je vais craquer
      Et me repaitre de ta volupté
      Noisettes et chocolat sont tes alliés
      On ne pourra pas dire que je n’aurai pas tenté, mais une fois de plus je n’aurai pu te résister

    18. Sophie

      Bim, je t’ai trouvé
      A nous deux chatons
      Rira bien que rira le dernier
      Que nenni
      Une bouchée
      Et tu seras mienne
      Tendresse
      Tout le paquet
      Et me voilà aux anges !

    19. Antoine

      Double acrostiche sur les Sprits !

      Soudain je te viS
      Petite douceur poP
      Roulant dans ma bouche (et mon coeuR)
      Instant de bonheur ravI
      Toi et ta petite moitié de chocolaT
      Soudain j’en gloutonne deux, ou troiS !

    20. Barbara

      Morceau de choix et roi des récrés,
      Invite au plaisir du palais.
      Kilo de chocolat, farine, sucre, beurre,
      Avec un soupçon de vanille, je te croque et te dévore.
      De ta belle boîte en carton soudain vide, je pense à toi,
      Oh ! Mikado !

    21. P'tite LU

      Hors propos…
      Amusant?

      Soyons fayots!
      Un jeu de mots spécial gourmands
      Pour faire honneur à nos deux as des fourneaux
      Et aux Talentueuses, Sublimes et Palpitants
      Recettes délicieusement rétro

      Salés ou sucrés mais toujours appétissants
      Un panel de douceurs et autres petits gâteaux
      Pour le plaisir de redécouvrir les saveurs d’antan
      Et les souvenirs de goûters partagés sous le préau
      Régressif, certes, mais c’est tellement bon d’être un enfant
      Encore une gorgée de Benco
      Tourne, tourne la cuillère dans le pot de Marrant
      Trempe, trempe l’Oreo, le Palmito ou le Kango
      Epicières de la Super Superette, je vous adresse mes remerciements !

    22. Clément

      Nul ne peut oublier ton parfum,
      Unique délice du goûter,
      Tartine et couteau mes seuls besoins,
      En extase, bouche fermée…

      Libre de tout finir,
      Le pot ne fera pas la journée,
      A nouveau le désir…
      (Votre acrosticheur dévoué.)

    23. Mélo

      Acrostiche en vers : ôde aux DINOSAURUS de LU

      Délicieux quatre-heurRRre si bon et appétissant
      Invitation vers une gourRRrmandise boulimique
      Nappage délicat de chocolat noirRRr fondant
      Originalité savourRRreuse et ludique
      Sublimant sans péché ce biscuit si crRRroquant
      Affamé par ce petit plaisir dévorRRrant
      Universellement adorRRré et dévorRRré
      Rugissant allègrement d’un plaisirRRr goutu
      Un reptile préhistorRRrique alors oublié
      Surgit là d’un parRRradis gustatif perdu

    24. Frédérique

      Kilt ou pantalon aujourd’hui ?
      Indubitablement, le kilt
      Nonobstant le fait qu’il n’ait pas de poches
      Diantre, où vais-je le mettre
      Et comment vais-je le dissimuler à la vue de tous les regards
      Roi des goûters, où vais-je bien pouvoir te cacher ?

    25. Jack

      Snif une ritournelle
      Ne craint que trop de perdre
      Ici le combat est
      Commun à ceux qui prennent
      Kilos en cacahuètes
      Et si le caramel
      Répondait au nougâte
      Super la superette !

    26. aspasia

      Ode à mon retour du footing

      Pauvre moi
      Impossible de perdre du poids
      N’ayant point le désir de le faire
      Gourmande que je suis et très fière
      Une barre j’engloutis à chaque fois
      Image de fraîcheur et de joie

    27. LA SUPER SUPÉRETTE

      //////////////////////// C L Ô T U R E . D U . C O N C O U R S ////////////////////////

      Roulement de tambour…. les grands gagnants du concours d’acrostiches sont…
      Mélo pour son ode en vers et en musique aux Dinosaurus©
      Pitchou pour son double acrostiche aux Figolu©
      Ben pour son Nutella© sous contrôle parental
      Fanny pour le petit poème du BN©
      Merci à vous tous chers participants !

    Poster un commentaire


    *

    Vous devriez utiliser le HTML:
    <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>