Catégorie : ÉPICERIE SUCRÉE

Les Bien-goûtues, façon tartelettes à l’abricot Bien Vu®

Bonjour à tous ! Comment ça va, depuis le temps ? Nous sommes désolées, cela fait longtemps, bien trop longtemps, que nous n’avons pas cuisiné pour le blog, lâchement abandonné pour soigner les pages du futur livre (en librairie à la rentrée !) et se consacrer à bien d’autres boulots n’ayant rien à voir avec ce schmilblick. Go, go, go, on reprend les choses en main, en vous proposant des petites tartelettes à l’abricot, des espèces de petits soleils délicieux, façon mignon goûter d’été. Ces tartelettes sont inspirées de paquets de biscuits « marque repère », grands mal-aimés de la société du supermarché, délaissés au bas des rayons… La pâte est sablée, remplie d’une gelée collante. C’est extra ! À très vite !

Continuer la lecture

Les Délectables, façon cigarettes russes Delacre®

Les cigarettes russes, ça va avec tout, on peut jouer au mikado avec, les empiler, les remplir de crème fouettée, les piquer dans des desserts, parfaire une déco très très chic à côté d’un parapluie rose en papier, s’en servir de pailles pour aspirer un restant de glace fondue (on a connu plus classe, certes)… Ou les fumer gracieusement, en produisant une fumée imaginaire qui a l’avantage d’être absolument inodore et sans conséquence pour les poumons (après, on ne dit pas qu’elles n’augmenteront pas votre taux de cholestérol). Avez-vous déjà tenté de les fabriquer ? C’est plutôt facile, il suffit d’accepter l’idée de se cramer légèrement le bout des doigts pendant quelques minutes. De courts instants de douleur que vous oublierez rapidement quand vous dégusterez ces délicieux biscuits bien beurrés, ressemblant plus à des cigares cubains qu’à de fines cigarettes mentholées.

Continuer la lecture

Les Bien-aimés, façon M&M’s®

Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans (et même presque les moins de 30 ans) ne peuvent pas connaître. Le temps où les M&M’s® n’existaient pas, mais les Treets® oui. Car ces petites cacahouètes croustillantes enrobées de chocolat au lait et d’une couche de sucre craquante, extrêmement addictives, sont arrivées sur le marché français en 1975, sous le nom de Treets®. C’est aussi l’année de naissance des chaînes TF1, Antenne 2 et FR3, souligne le site de la marque. Ça nous (vous ?) rajeunit pas hein ? Ce n’est qu’en 1986 que le nom M&M’s® a remplacé Treets®. Vous pouvez donc évaluer approximativement l’âge de votre interlocuteur en lui parlant de Treets®, en mesurant l’incompréhension dans ses yeux éberlués. Ça marche aussi avec le Raider®, mais c’est une autre histoire. Les lecteurs majeurs comprendront…
Bref, les M&M’s® sont profondément liés au cinéma, à l’époque où la marchande de friandises passait encore dans les allées de la salle obscure (véridique, même pour les moins de 30 ans). Un paquet de M&M’s® et une bouteille d’Orangina®, et le film ne pouvait être que génial. Ceci dit, c’est peut-être encore valable aujourd’hui ? Et puis les M&M’s®, ce sont des chocolats, pleins de couleurs, donc un truc qui fera bien l’affaire sur les tables de Noël ! D’ailleurs, la pub en joue allègrement. On vous a donc fabriqué des Bien-Aimés pour ce joli mois de décembre. Aujourd’hui, on triche un peu, car on n’a pas pu résister à l’appel des colorants, pour faire des beaux Bien-aimés colorés. C’est une entorse au « sans colorant »… Mais comme on peut toujours choisir exactement les ingrédients de nos recettes (en ayant bien conscience de ce qu’il y a dedans), libre à chacun de colorer (ou pas) les Bien-aimés, avec cette méthode ou une autre…  À adapter et customiser à l’infini, on vous fait confiance !

Continuer la lecture

Les Barrés, façon Carambar®

Selon la légende, le Carambar® serait né – comme beaucoup de bonnes idées – d’une erreur, dans l’usine du Chocolat Delespaul-Havez, dans le Nord de la France. Une machine se serait déréglée lors d’un test de friandise au caramel et au chocolat, produisant un bonbon en forme de barre, immédiatement baptisé… Carambar®. Depuis, la marque est passée de groupe en groupe. Et cette confiserie au caramel, à la fois assez dure et collante, est restée culte (plus d’un million de fans sur Facebook). Aujourd’hui, on pense toujours aux blagues mythiques (même si pas toujours hilarantes)… D’ailleurs, rappelez-vous, la fausse annonce de l’arrêt des blagues Carambar®, au profit d’exercices ludo-éducatifs, avait provoqué beaucoup d’émotion… Nous vous proposons aujourd’hui une version home made, absolument proustienne. Bon, cette recette a fait l’objet de très nombreux tests, et des petits paramètres ont mené à des échecs. Il est fort probable que d’un jour ou à  l’autre, d’une poêle à l’autre, d’un beurre à l’autre, les résultats soient d’une texture fluctuante. Mais pas de panique, ça devrait (quand même) être bon ! Si vous n’avez pas le même humour que les fabricants de blagues industrielles, vous pourrez proposer vos propres calembours sur des petits papiers. Et SUPER BONUS, on vous propose à la fin une planche A4 à imprimer et à découper comprenant la crème de la crème des blagues de notre concours de blagues. Les plus carambolesques des devinettes et facéties… À glisser dans vos bonbons faits maison.

Continuer la lecture

L’Aïeul, façon brownie Brossard®

Il est un peu sec, pas bien grand, mais on l’aime quand même. Il a les bords un peu fripés, le dessus tout craquelé, ça nous empêche pas de l’apprécier. C’est Papy Brossard® et son brownie aux pépites de chocolat. Eh ouais, parce que mon Papy, il est top. Il sait faire de purs paniers ! (100% années 2000). Ce gâteau a sans doute sauvé moult anniversaires d’enfants, mais aussi d’étudiants, entassés dans une chambre universitaire avec des bières très bon marché (que celui qui n’a jamais tenté ce genre de goûter-soirée se lève). Voilà donc notre version inspirée (peut-être pas aussi fondant que le fondant au chocolat de vos rêves, mais bien nourrissant, au top avec un verre de lait !), un Aïeul bien craquelé. Bon goûter !

Continuer la lecture

La Grand-Papa, façon gelée de groseilles Bonne Maman®

Pendant l’été, la Super Supérette reste ouverte pour satisfaire ses clients (bon, nous on part en vacances, on vous rassure) ! Et justement, chaleur, bonheur, vapeur, c’est la douce époque de la fabrication des confitures. Ce n’est pas vraiment un produit industriel, allez-vous rétorquer. Oui, d’accord, mais tous ceux qui n’ont ni jardin ni Mamie-Confiture l’achètent au supermarché, n’est-ce pas ?
C’est la base, les cocottes, on n’a pas besoin de vous pour faire des confiotes, allez-vous ajouter. Oui, d’accord, c’est vrai, mais que serait la Super Supérette sans un pot de confiture dans ses rayons ? Que serait l’Amical sans une bonne couche de gelée de groseille, hein, dites ? Que serait le Pitchounet sans son fourrage à la Grand-Papa ? Alors voilà la recette, qui, pour tout vous dire, a été réalisé par un Papa d’épicière spécialiste de la marmite en cuivre.

Continuer la lecture

Les Mirobolants, façon Mikado®

« La petite faiblesse qui vous perdra »Hum, oui, aujourd’hui, on parle de Mikado®, ces fins bâtonnets très croquants, nappés de chocolat. Le fameux slogan s’est récemment transformé, à grand renfort de spots publicitaires en « Even if you shouldn’t » (« même si vous ne devriez pas »). Oh, c’est pas très gentil de nous faire culpabiliser les gars… Surtout que quand on en a mangé un, on a envie d’un manger un deuxième, puis un troisième, puis… Bon, bon. Evidemment, c’est un goûter très ludique, on peut simplement faire une bonne partie de Mikado, croquer les bâtonnets comme un lapin crétin-zinzin, ou jouer au sous-marin dans un verre de lait. Ou, comme ces messieurs très sérieux, se croire dans Star Wars ou dans un spectacle de Guignol. Bref, il y a de quoi vous occuper. Allez, voilà la recette des Mirobolants, une fois de plus assez costauds, n’oubliez pas qu’il y a plus que 11 calories là-dedans !

Continuer la lecture

Les Déglingos, façon Kango®

Ce goûter est délicieusement has been. Très 80′s, esprit fluo et coiffures chelous. Vous mangiez sûrement ces petits sablés fourrés au chocolat devant Sauvés par le gong, avec Zach, Screech et Lisa Tortue. Ou en regardant Parker Lewis, le mec cool qui ne perd absolument jamais (grâce à la synchronisation des montres, évidemment). D’ailleurs les pubs (ici  ou ici) sont dans le même esprit…
Car les Kango® sont un peu un truc d’ados affamés qui se jettent sur le goûter en rentrant du collège. Nos Déglingos home made seront donc parfaits si vous avez ce genre de spécimen dans votre environnement proche, terré dans sa caverne. Ou si vous en êtes un vous-même, même si vous avez dépassé depuis des lustres la date de péremption théorique de l’adolescence. Petit conseil de dégustation : à tremper dans un verre de lait, en regardant un vieil épisode du génial Prince de Bel-Air.

Continuer la lecture

Le Sauvage, façon Savane®

Ah, un grand gâteau à partager, ça faisait longtemps ! Voilà un simplissime cake bicolore à découper, à engloutir avec moult miettes, à tremper dans le thé ou un verre de lait…
Ce Sauvage, façon Savane® sera impeccablement zébré grâce à un petit truc s’approchant plus d’une astuce de bricolo du dimanche que d’une technique de grand pâtissier, on vous l’accorde.
Avec un moelleux pas sec ni étouffe-mémé et de jolies couleurs, ce cake choco-vanille est par-fait pour la boum de fin d’année, entre le soda et les bonbecs gélatineux (ou les bières et les chips si vous êtes un enfant majeur).
Ou pour un anniversaire… Car, OH !… La Super Supérette vient de fêter sa première année! Le petit bébé blog a ouvert ses portes le 18 avril 2012, après des semaines de tergiversations ludo-gastronomiques ! Youpi, nous en sommes super contentes, et on en profite pour vous dire un grand, très grand MERCI. Voilà.

Continuer la lecture

Les Jurassiques, façon Dinosaurus®

Pourquoi ces biscuits en forme de dinosaures ont-ils tant marqué les esprits ? Pourquoi sont-ils si fréquemment cités dans vos demandes gourmandes ? Encore un mystère. Peut-être à cause de ce doux goût et cette texture sableuse ? Parce qu’il y avait des gommes dinos dans les paquets ? Ou parce qu’on peut facilement jouer avec, tels des hommes des cavernes à la bouche pleine de chocolat (oui ceci est quelque peu anachronique) ? Ou parce que vous les engloutissiez tous les jours devant vos dessins animés (ou Jurassik Park, très 1993…), et même plus tard, en révisant vos partiels ? Vous avez d’autres pistes ? Quoiqu’il en soit, voici une version inspirée du Dinosaurus®, réalisée grâce à des emporte-pièces dégotés sur le net. Mais vous pouvez aussi vous fabriquer un patron sur un bout de bristol ! Bon goûter !

Continuer la lecture